orgasm-en-ecoutant-musique-homme-sensation-forte-écoute-1

La musique est un des plaisirs de la vie courante ; c’est les premières notes que l’on réalise à l’instrument, c’est la création de son et de composition nouvelles, c’est l’émotion que l’on ressent en jouant avec d’autres musiciens ou simplement seule, c’est le partage avec un public, c'est l'ambiance que l’on crée au quotidien avec son instrument.

L'émotion ou le plaisir que nous ressentons lorsque nous écoutons de la musique ou que nous en jouons, est une connexion entre les modules perceptifs et émotionnels de notre cerveau. Plus précisément, trois grandes régions cérébrales sont impliqué :

Ecouter de la musique permet de connecter plusieurs zones cérébrales: le cortex auditif, l'hippocampe, les noyaux gris centraux et des régions frontales.

  • Le cortex auditif: il perçoit et analyse les sons.

  • L'hippocampe et les noyaux gris centraux: ils suscitent l'émotion et mobilisent les souvenirs.

  • Les zones frontales: elles jouent un rôle interprétatif. Plus précisément, elles vérifient si nos attentes sont confirmées et sont responsables la prise de conscience de notre état affectif.

 

 

 

 

 

 

Ainsi, nous avons tendance à associer un sentiment de joie à une musique jouée sur un mode majeur, au tempo rapide. Au contraire, un morceau joué sur un mode mineur, au tempo lent, est plutôt associé à la tristesse. C'est donc cette capacité à décoder le rythme a comprendre la mélodie et la structure de la musique, qui nous touche émotionnellement et nous procure donc du plaisir.

 

- «Nos résultats contribuent à expliquer pourquoi la musique a une si grande valeur dans toutes les sociétés humaines» concluent les chercheurs. Ils permettent de comprendre «pourquoi la musique peut être efficacement utilisée dans des rituels, par le marketing ou dans des films pour induire des états hédoniques»

-Plaisir abstrait, la musique contribuerait, grâce à la dopamine, au renforcement des émotions, en faisant appel à des notions d'attente (de la prochaine note, d'un motif préféré), de surprise, d'anticipation.

 

Pourquoi frissonne-t-on de plaisir en écoutant de la musique?

Les voies du plaisir sont un peu moins impénétrables. Une étude publiée ce dimanche révèle que le plaisir intense ressenti en écoutant de la musique entraîne la sécrétion dans le cerveau de dopamine, un neurotransmetteur servant à valoriser ou récompenser...

http://www.20minutes.fr



 

Antoine.OLIVIER