af12

Introduction:

Les drogues sont des substances qui existent depuis la nuit des temps. Elles sont diverses et variées et procurent toutes des sensations de plaisir aux consomateurs. Mais malgré cela, elles ont des effets impardonables sur la santé.

Alors, un abu de plaisir serait il néfaste pour la santé? Par conséquent, rendrait-il vraiment heureux?

 

1) Comment se créait le plaisir?

Les raisons pour lesquelles on consomme des substances qui modifient nos états d’esprit sont nombreuses. Dans tous les cas, la prise de la drogue nous procurent un plaisir ou un soulagement immédiat qui nous incite à y recourir de nouveau.

Pour ressentir du plaisir, la nature nous a dotés de substances chimiques, les neuromédiateurs ou neurohormones. Ce sont de petites molécules secrétées par le cerveau et qui agissent sur les neurones, dès que la situation plaisante pointe le bout de son nez pour notre plus grand plaisir.

La dopamine, hormone du plaisir sécrétée par le cerveau, est stimulée par la vue d’un beau tableau, par le sport, par la nourriture. Mais le plaisir sexuel est probablement son meilleur stimulant. 

2) Les dépendances

La consommation d’une drogue qui nous procure du plaisir ne mène pas inévitablement à la dépendance. On commence à parler de dépendance lorsqu’ on observe chez quelqu'un le besoin compulsif et irrépressible pour une substance psychoactive.


A différents degrés, on est tous dépendants à quelque chose, parce que la dépendance est intimement liée à la quête de plaisir. Et on est tous prédisposés à répéter les expériences agréables parce que c'est une stratégie qui a été bonne pour notre survie durant l'évolution. La difficulté, c'est donc de gérer son plaisir pour qu'il nous fasse effectivement plus de bien que de mal.

Conclusion:

En effet, le plaisir en quelque sorte peut déraper et prendre une mauvaise route si il n'est pas exploité comme il se doit. Il peut vite se retourner contre nous.

 

RAMIREZ Gaétan.